« Pforzheim Revisited » – Sauvegarder, immortaliser et faire revivre les techniques d'orfèvrerie d'antan

Choisissant la devise « Comme autrefois, mais autrement », l'Institut universitaire de technologie de Pforzheim et le Musée allemand des Techniques de Berlin (DTMB) ont conclu un contrat de coopération. « La fabrication de bijoux modernes sur des machines historiques », tel est le thème de cet accord, et c'est dans cet objectif que, une fois par an, des étudiants du cursus « Bijoux et objets de la culture quotidienne » à l'Institut universitaire de technologie de Pforzheim passent une semaine à Berlin pour apprendre des techniques anciennes telles que le nervurage, l'estampage ou le guillochage dans le service « Production manufacturière des bijoux ». Ils sont soutenus dans leurs efforts par la direction et les employés de ce service, mais aussi par les membres du groupe de travail « L'orfèvrerie crée des liens ».
(Renate Förster, Information de presse DTMB du 28 mai 2010)

De l'idée à la réalité

Ce projet est né des travaux du Dr Gabriele Wohlauf, historienne et ancienne directrice de l'ingénierie de fabrication « Production manufacturière des bijoux » au Musée allemand des Techniques de Berlin. C'est ainsi que de vieilles machines et le savoir-faire correspondant quittèrent Pforzheim pour s'installer à Berlin. Des orfèvres de Pforzheim expérimentés et chevronnés furent réunis pour cela pour fonder le groupe de travail « L'orfèvrerie crée des liens ». Ces spécialistes font partager à la génération suivante de créateurs et designers de bijoux, mais aussi d'orfèvres travaillant l'or et l'argent, leurs compétences et leurs connaissances artisanales, techniques et artistiques, souvent tenues secrètes, et contribuent, par leur intervention personnelle et vivante, à révéler, sauvegarder et transmettre les processus anciens.

L'avantage suprême de ce projet est d'offrir aux étudiants intéressés la possibilité de participer au programme « Artist in Residence » proposé par le DTMB. Pendant un « séjour résidence » de 6 mois au sein du service d'exposition « Production manufacturière des bijoux » au Musée allemand des Techniques de Berlin, les créateurs et designers de bijoux peuvent, sous égide professionnelle, expérimenter des processus technologiques manufacturiers et faire connaissance avec les avantages et les attraits de ces techniques de production appliquées à une fabrication en série créative. De retour à Pforzheim, une sélection de leurs travaux est exposée au Musée des Bijoux de Pforzheim.

Participation

Les candidats à ce projet sont, dans un premier temps, sélectionnés dans le cadre d'un concours organisé par l'Institut universitaire de technologie de Pforzheim. Le jury se compose du Pr Andi Gut, professeur à l'Institut universitaire de technologie de Pforzheim, de Cornelie Holzach, Directrice du Musée des Bijoux de Pforzheim, de Ruth Temur, galeriste à Berlin, et de Dr Ruth Reisert-Hafner, représentant la société C.Hafner.

Objectif

L'objectif à long terme du projet « Pforzheim Revisited » est de créer un « Centre de transfert manufacturier » (CTM) comptant, sous la responsabilité de l'Institut universitaire de technologie de Pforzheim, l'École d'orfèvrerie de Pforzheim et le Musée de l'industrie de bijouterie et d'horlogerie de Pforzheim. Le CTM a pour but de réunir l'ancien et le nouveau afin de faire fusionner des technologies d'époques très variées. Cette initiative veut faire renaître le secteur du bijou de Pforzheim et retrouver les racines qui lui valurent autrefois le nom de « Ville de l'Or ».

La société C.Hafner Gold- und Silberscheideanstalt sponsorise ce projet.

 

Tél. +49 7044 90 333-0
Envoyer un email

 
 

C.HAFNER GmbH + Co. KG  .  Gold- und Silberscheideanstalt  .  Allemagne   .  Tél.: +49 7044 90333-0  . Fax: +49 7044 90 334-0  .  info@c-hafner.de